Photolib.fr

Photographies and liberty

nature-parc-jardins-suspendus-le-havre-plantes-nb-photolib-FUJIFILM_X-E2-photonoxx-21mm_f5.0_iso400_DSF9212_dkt0.jpg Les murs ont des oreilles et la plante a des yeux.ThumbnailsNo way inLes murs ont des oreilles et la plante a des yeux.ThumbnailsNo way inLes murs ont des oreilles et la plante a des yeux.ThumbnailsNo way inLes murs ont des oreilles et la plante a des yeux.ThumbnailsNo way in
Le Havre - Les jardins suspendus

Les autorités américaines firent réaliser par un peintre havrais Arthur Lenne cette fresque qui représentait un calvaire dans la soute à munitions utilisé après la seconde guerre mondiale comme église. Haute de 12 m et large de 8 sa réalisation a demandé plus de 3 mois de travail.

Très dégradée depuis, le public peu de nouveau la voir dans des conditions controllées.
Stage 1: Write the message
Error! Please enter a text.
Title* :
Error! Please enter a text.
Message* :
Stage 2: Edit the information
Error! Please enter a text.
Error! Please enter a valid e-mail.
Sender* :
Error! Please enter a text.
Error! Please enter a valid e-mail.
Recipient* :
Add a recipient
Stage 3: Options
e-mail format :
Period of validity :
Stage 4: Send the e-card!
* Mandatory fields
Information
Copyright
CC BY-NC-SA 4.0
Author
Nicolas Boulesteix
Rating score
no rate
Created on
Friday 26 July 2019
Location
View on OpenStreetMap
Visits
342
Dimensions
3840*2564
Filesize
2503 KB
EXIF Metadata
X-E2
f/500/100
2140/100
10/23
400
Model
X-E2
ExposureTime
10/23
FocalLength
2140/100
FNumber
500/100
ISOSpeedRatings
400
iptc_Object
Lueur d'espoir
iptc_Keywords
Les Jardins suspendus, France, Seine maritime, CC-BY-NC-SA 4.0, Parcs et jardins, Pays, Nature, Le Havre, Licence Creative Commons, Normandie
iptc_Originating_Program
digiKam
iptc_Program_version
6.4.0
iptc_By_line
Nicolas Boulesteix
iptc_By_line_Title
Photographe
iptc_Credit
@ Nicolas Boulesteix
iptc_Source
Nicolas Boulesteix
iptc_Copyright_Notice
CC BY-NC-SA 4.0
iptc_Caption_Abstract
Le Havre - Les jardins suspendus Les autorités américaines firent réaliser par un peintre havrais Arthur Lenne cette fresque qui représentait un calvaire dans la soute à munitions utilisé après la seconde guerre mondiale comme église. Haute de 12 m et large de 8 sa réalisation a demandé plus de 3 mois de travail. Très dégradée depuis, le public peu de nouveau la voir dans des conditions controllées.